Atelier Dialogue Social – 6 octobre 2017

Rencontre ITMD

Retour sur l’atelier dialogue social.

L’échange s’est engagé avec les 3 groupes à partir des réflexions communes à Pierre Giraullt et moi-même.

Notre objectif était de montrer les forces et les faiblesses, les opportunités et les blocages du côté des employeurs comme du côté des syndicats pour mettre le travail réel au cœur du dialogue social.

  1. Quelques enjeux qui resortent des trois échanges :
  • Avoir une ambition nationale
  • Mieux définir qualité de travail, travail empéché, dialogue social, place des négociations collective.
  • Modification des relations de pouvoir.
  • Réengager le chantier du droit d’expression.
  • Partager des expériences autour de la pratique professionnelle.
  • La place et le rôle des salariés, celle des IRP, celle du syndicat.
  • Ne pas confondre conflit de critère (autour de la qualité du travail) et conflit social.
  • Quel lieu pour instruire les conflits de critère ? Quelle institution, pour quelles décisions ?
  • La question de la liberté au travail : quelle réfléxion pour le syndicalisme, pour les employeurs ?
  • La place de l’INT pour former sur les enjeux du travail ?
  1. La suite :

A partir de ces réflexions non exaustives, nous devons poursuivre un atelier sur le travail réel au coeur du dialogue social (annonce faite par Alain).
Il doit porter sur l’instruction des conflits de critère, sur la qualité et sur l’institution pour la traiter.
Il doit aussi traiter les relations du pouvoir qui se modifie.
Il doit enfin identifié les transformations que cette démarche impliquent pour le syndicalisme et pour la place et le rôle de (des) employeur.